La paragouvernance magique

Au Québec, la gouvernance magique va comme suit:

Tous les sorciers et sorcières ayant réussi leur formation à l’école de Fort Diamant font parti de la Société des Sorciers du Québec (SSQ). Cette dernière se rassemble pour débattre des enjeux liés à la réalité des sorciers québécois. Les projets de lois sont amenés devant le Sage-Sénat. Cet organisme constitué de 13 des sorciers et sorcières les plus influants de la société magique choisissent quelles lois seront adoptées ou non.

Le ministère de la sorcellerie gère et mets en pratique ces lois. Il est aussi en charge de faire les communications avec les hauts fonctionnaires des ministères non-magiques du Québec. 

© 2019 par Les Productions Ô Marius inc.