top of page

Concours de costumes 

Règlements à venir

 

Alerte à l'hérésie vestimentaire

Article dans l'Escogriffe

texte de Pincette Bellegriffe

Toute la sorciété de bon goût sait qu'on ne peut plus revenir en arrière: le barbu en chef a ouvert ses portes à la racaille Pas-Sorcière. Au-delà des impacts sur la qualité de l'enseignement et des sorciers qui sortiront de Fort-Diamant dans quelques années, nous sommes en droit de se demander s'ils ne tariront pas notre légendaire sens esthétique. C'est un secret pour personne: les praticiens des arts mystiques, par leur compréhension des subtilités de l'existence, savent ce que sont les canons de la mode. Nous sommes friands de classiques et nous les faisons perdurer au travers les âges. Alors qu'eux, ils s'en débarrassent à un rythme effréné. Un de leur auteur a déjà dit "la mode est une forme de laideur si insupportable qu'il faut la changer au six mois". C'est tout le contraire de nous. 

La mode des sorcier est l'art de l'accessoire habilement apposé sur des classiques. Nous avons toujours su agencer toge, robe, pourpoint, chemisier, que sais-je, de toute les époques, et ce, en même temps. Une fois qu'un vêtement a fait sa marque, qu'il a été approuvé par l'ensemble, pourquoi cesser de le porter? 

Bref, afin de vous permettre de vous rappeler ce que sont nos canons de la mode, je les ai rassemblés sur une page spécifique. Voyez-ça comme un acte de mémoire. Et, de grâce, si vous voyez un de ces futurs apprenti-sorciers, dites-leur de s'en inspirer. Il est déjà assez triste de les voir souiller le plancher de Fort Diamant, souhaitons qu'ils sauront se vêtir dûment pour la soirée immersive des Sorciers

escogriffe-blanc.png
baguette-blanche.png
bottom of page